Pop’Line, lingerie et homewear, faits main en France

| Espace Créateurs, Vêtements | 5 janvier 2015

Claire Fafet, la créatrice de Pop’Line Lingerie

Dès son plus jeune âge, Claire Fafet, originaire de Picardie, a comme vœu le plus cher de devenir styliste. Elle quitte rapidement les sentiers généralistes de l’apprentissage pour se diriger vers des études de mode. BEP métiers de la mode ; Brevet de technicien Vêtement, Création et Mesure ; BTS en design de mode puis licence professionnelle donnent à Claire les clés de son rêve.

Terminant ses études dans le Sud de la France, elle s’installe à Montpellier et y créé Pop’line, sa marque de lingerie et de Homewear, en 2011.

L’univers de Pop’Line : du tissu bio manié avec grâce

« Pop’line c’est une référence à la popeline, un tissu que j’affectionne particulièrement, au coté pop du mot et enfin à Marylin Monroe » m’explique Claire.

La jeune créatrice s’inspire des années 1920, du coté pin-up, et également souhaite apporter du confort et de la mise en beauté à ses clientes : tissus bios, coupes élégantes et confortables, finitions et détails minutieux arborent les tenues signées Pop’line.

Des vêtements à porter en intérieur comme en extérieur

Pop’line, ce sont ainsi des vêtements que l’on peut porter chez soi ou bien en extérieur, confectionnés de A à Z par Claire en petites séries, à partir de belles matières : bloomers, bustiers, jupons, combishorts, kimonos, pantalons, sweats, bodies… Tous nous ramenant par un détail à un univers lounge : rubans de satin, laçage dans le dos, dentelle… Pour cocooner en toute tranquillité au coin du feu, ou lors d’un diner entre amis, c’est donc l’adresse parfaite :)

Et la suite ?
Claire Fafet projette de se lancer dans la lingerie de mariage et dans la création d’accessoires… Affaire à suivre ;)

Ses prochains événements ?
Retrouvez l’univers Pop’line au Salon Créativa à Montpellier le 17 janvier
Découvrez bientôt la collection capsule de Claire pour la Saint Valentin ;)

  

2004 vues au total, 1 aujourd'hui

  

Laisser une réponse